Médias
17 mars 2015

Veolia participe au lancement du Smart City Innovation Center, à Nice

Le 16 mars 2015, Christian Estrosi, maire de Nice, a lancé le Smart City Innovation Center. Parmi les partenaires présents, Veolia, qui coordonnera le Programme du Monitoring Urbain Environnemental (MUE).

 
Lancement du Smart City Innovation Center de Nice


C’est une première en France. Nice, récemment classée 4ème smart city mondiale*, lance, en lien étroit avec l’Université Nice Sophia-Antipolis, son Smart City Innovation Center. Celui-ci est hébergé dans les locaux de l’Institut Méditerranéen du Risque de l’Environnement et du Développement Durable (IMREDD), au cœur de la technopole Nice Meridia.

Le Smart City Center est une plateforme collaborative réunissant les acteurs de la recherche, de l’enseignement, les acteurs publics engagés pour le développement économique et pour l’emploi, les starts-ups du territoire et les entreprises leaders de la ville intelligente. Parmi elles, Veolia y joue un rôle essentiel en tant que coordinateur d’un programme innovant et ambitieux.
 

Veolia, coordinateur du Monitoring Urbain Environnemental

Le Monitoring Urbain Environnemental (MUE) est l’une des premières applications présentées au sein du Smart City Innovation Center.

A travers le déploiement d’un réseau de près de 3 000 capteurs sur un territoire de 160 hectares au sud de la Plaine du Var, des données d’ordre environnemental sont collectées (qualité de l’air, bruit, eau et énergie, gestion des déchets…) et traitées pour tester une vingtaine de nouveaux services et améliorer ensuite les services aux habitants, aux entreprises, aux collectivités.

Le programme a été établi conjointement par la Métropole Nice Côte d’Azur et un consortium constitué de Veolia, Orange, M2OCity et IBM. 
 

« Veolia s’est impliqué depuis 2012 dans l’élaboration du démonstrateur Monitoring Urbain Environnemental, car ce projet unique permettra de tester des nouveaux services rendus possibles par la mise en œuvre de solutions innovantes numériques », déclare Eric Lesueur, PDG d’Innove et 2EI-Veolia.


A noter que chez Innove-2EI, le projet a été porté plus particulièrement par Philippe Maillard (Directeur de projets), ainsi que Joël Bouffard (Responsable de projets).
 
 
Présentation du projet par Philippe Maillard

La mise en œuvre du Monitoring Urbain Environnemental se compose de 2 phases :
  • 2014-2017 : phase d’expérimentation des services,
  • Après 2017 : phase de développement économique.
 
L’objectif du Monitoring Urbain Environnemental : réaliser des économies d’énergie (eau, éclairage public) et apporter une meilleure qualité de vie aux habitants, en interaction avec eux (diminution de l’impact CO2, accompagnement dans la maîtrise des ressources…).
 

* Classement Juniper Research 2015


Date de création : le 17 mars 2015
Date de dernière modification : le 17 mars 2015